Économie

Épicerie de village versus grandes bannières

Par Nelson Sergerie, journaliste, graffici.ca
Le marché d’alimentation PAM de Murdochville, propriété de Michel Pelletier.

Le marché d’alimentation PAM de Murdochville, propriété de Michel Pelletier. Photo : Nelson Sergerie

GASPÉ – Les grandes bannières rivalisent afin d’offrir les « meilleurs spéciaux » pour attirer le consommateur dans leurs allées. La tactique est connue depuis longtemps. Les marchés intermédiaires qu’on retrouve dans plusieurs communautés peuvent-elles rivaliser si l’on tient compte du déplacement?

«  Moi, personnellement, je ne me prive pas de faire mon épicerie à Murdochville. Ça ne me tente pas d’aller à Gaspé seulement pour faire mon épicerie. Je vais prioriser ma place avant d’aller ailleurs », souligne Marc-Henrick Blanchette, résident de Murdochville et père d'une famille de trois enfants.


À ses yeux, il est important de garder un service de proximité. Avec sa voiture compacte, il lui en coûte environ 30 $ pour faire les 186 kilomètres séparant Murdochville et Gaspé, aller-retour.
Le jeu en vaut-il la chandelle? « J’aime bien mon épicerie. Si on fait un calcul global, ce n’est pas si différent que ça », estime M. Blanchette.


Un écart de 1,17 $
GRAFFICI a demandé à M. Blanchette de se procurer des éléments manquants à la maison lors de notre entretien. Nous avons comparé sa facture au marché de la bannière Ami, à Murdochville, à celle du marché IGA, de Gaspé, pour les mêmes articles.


Le panier a coûté 51,69 $ à Murdochville et aurait coûté 50,52 $ à Gaspé. Conclusion : cet écart de 1,17 $ (2,3 % plus cher) entre le marché intermédiaire et la grande surface est peu significatif et ne justifierait pas de parcourir la distance entre les deux municipalités pour faire son épicerie.

À lire aussi:

Une famille gaspésienne peut-elle survivre avec 75 $ d'épicerie par semaine?

 

2 commentaires

Serge lachiasse a écrit le 12 décembre 2018

JOEL MANGE DE LA MARDE

Joel Francoeur a écrit le 12 décembre 2018

Desole, mais 50$ n'est pas une epicerie mais simplement un achat de passage. Lorsque je descend a Gaspe, j'achete pour environ 400 a 500 dollars dans les supermarche. En grande quantite pour les produits non perissables. Ex, cafe a 3.99 dans les petits commerce a 2.00 dans les supermarches. A une quantite de 10, je sauve deja 20 dollars. Donc, je comprend qu'il faut aider notre place mais ces annees-ci, il faut aussi s'aider car les besoins sont grands et non seulement en nourriture. Bonne journee

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.