Affaires municipales et développement régional Gaspésie

Saint-Maxime-du-Mont-Louis est l'une des 28 municipalités dites dévitalisées de la Gaspésie.
Gaspésie

Déclaration incendiaire du CPQ : Arrière goût persistant

2 février, 14h15 Par : Karyne Boudreau, journaliste

NEW RICHMOND — La proposition initiale du Conseil du patronat (CPQ) invitant le gouvernement à financer le déménagement des familles des municipalités dites dévitalisées a créé tout un tollé vendredi. Malgré la rétractation du CPQ et le désaveu de cette proposition par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire Pierre Moreau présent à Bonaventure vendredi, un arrière-goût demeure dans la bouche de plusieurs, surtout que dans une entrevue accordée à GRAFFICI, le PDG du CPQ continue de dire « qu’on peut pas garder tous les villages ouverts ».


Propos receuillis par Johanne Fournier, Gilles Gagné et Geneviève Gélinas pour GRAFFICI.CA

Selon Nathalie Normandeau,
Gaspésie

La grogne monte ici et ailleurs contre le CPQ qui veut fermer les régions dévitalisées

30 janvier, 14h19 Par : Karyne Boudreau, journaliste

NEW RICHMOND — La recommandation du Conseil du patronat du Québec (CPQ) recommande ni plus ni moins au gouvernement de financer la fermeture des municipalités dévitalisées du Québec. GRAFFICI.CA a recueilli ce matin les propos de l’ex-ministre Nathalie Normandeau qui se dit « renversée », du président de la Conférence régionale des élus de la région, Daniel Côté qui est « insulté » et de deux historiens de la région qui qualifient cette position de « rétrograde ».


Propos recueillis par Gilles Gagné et Karyne Boudreau

Cet extrait de mémoire du Conseil du patronat circule abondamment sur Facebook aujourd’hui et suscite de vives réactions. Dossier complet sur la question, réactions d’élus et de leaders régionaux à lire cet après-midi et lundi sur GRAFFICI.CA
Gaspésie

Le Conseil du patronat fait trembler les régions

30 janvier, 12h35 Par : Karyne Boudreau, journaliste

NEW RICHMOND - Touche pas à ma région Gaspésie-les-Iles a publié hier soir un extrait d’un mémoire déposé par le Conseil du patronat du Québec (CPQ) en commission parlementaire sur la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 et qui recommande ni plus ni moins au gouvernement de financer la fermeture des municipalités dévitalisées du Québec.

Réunis en caucus, les députés du Parti Québécois de l'Est du Québec ont donné leur appui à la coalition « Touche pas à mes régions » afin que celle-ci soit entendue lors de la commission parlementaire qui étudie le projet de loi 28 concernant le démantèle
Gaspésie

Gaspésie 2015 : entre l'espoir, la solidarité et la cimenterie

26 janvier, 08h30 Par : Nelson Sergerie, journaliste

GASPÉ – Selon plusieurs leaders régionaux interrogés par GRAFFICI.CA, la cimenterie de Port-Daniel-Gascons, actuellement en construction, est vu comme le moteur économique de la Gaspésie en 2015, ce qui viendra en partie compenser les compressions faites par Québec dans le développement régional l'automne dernier. Ce qui ressort aussi de ces interviews, c’est que la solidarité sera un des facteurs déterminants pour l’avenir de la région.

Le directeur général de la CRÉGÎM, Gilbert Scantland, estime que l’abolition de cet organisme « sera préjudiciable à la région ».
Gaspésie

Abolition de la CRÉGIM : 26 ans aux oubliettes

15 décembre, 15h30 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ -- La Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM) s’éteindra après avoir réuni les leaders de la région pendant 26 ans. Le manque de moyens et d’adhésion des petites municipalités rendra son remplacement difficile, croit le directeur général de la CRÉGÎM, Gilbert Scantland.

Le maire de New Richmond, Éric Dubé, apprécie son rôle de politicien de proximité, estimant avoir la capacité de « changer les choses ». Cette photo a été prise le soir de son élection de novembre 2013, à New Richmond.
Gaspésie

Apprendre à devenir maire

9 décembre, 10h39 Par : Antoine Rivard-Déziel, journaliste

MARIA ET NEW RICHMOND - La vocation d'élu municipal ne s'apprend ni dans les livres, ni sur les bancs d'école. Son apprentissage se fait sur le terrain, un jour à la fois. Et pour de nombreux maires de la région, les 12 derniers mois riment avec formation continue, autant sur le plan personnel que professionnel. GRAFFICI.CA s'est entretenu avec deux d'entre-eux.

Ici sur la photo, le maire de Carleton-sur-Mer, Denis Henry, joint sa voix à celle du maire de Gaspé, Daniel Côté pour inviter les citoyens et les élus
Gaspésie

Drapeaux municipaux en berne pour dénoncer l’austérité

8 décembre, 15h26 Par : La rédaction

CARLETON-SUR-MER ET GASPÉ – Pour décrier haut et fort les façons de faire du gouvernement, "obnubilé par l’atteinte du déficit zéro", les maires de Carleton-sur-Mer et de Gaspé mettront leur drapeau en berne le jour de l’adoption de leur budget municipal, en décembre. Ils espèrent ainsi créer une vague de solidarité avec leurs homologues des autres municipalités du Québec.

Jeune bénévole de l’année honoré pour ses nombreuses implications citoyennes par l’Assemblée nationale en 2013, Daniel Côté a l’engagement  social et politique dans le sang.
Côte-de-Gaspé

« Il faut que le peuple se soulève », dit Daniel Côté

25 novembre, 23h00 Par : Entrevue réalisée par Karyne Boudreau, rédactrice en chef

GASPÉ – Dans son virage « affaires publiques », GRAFFICI offrira dorénavant  le résultat d’une entrevue approfondie avec un Gaspésien ou une Gaspésienne qui fait ou qui subit l’actualité du moment. Pour son premier texte du genre, GRAFFICI s’est entretenu cette semaine avec le maire de Gaspé et actuel président de la Conférence régionale des élus (CRÉGÎM), organisme appelé à disparaître dans les prochains mois.

Des maires aimeraient que le niveau de services offert par la SQ suive la hausse de la facture.
Gaspésie

Facture de la SQ : des hausses qui passent mal

24 novembre, 08h43 Par : Geneviève Gélinas, journaliste

GASPÉ -- Des villes gaspésiennes se plaignent de l’augmentation de la facture de la Sûreté du Québec ces dernières années. Gaspé, New Richmond, Percé, Chandler, Carleton-sur-Mer et Sainte-Anne-des-Monts disent ne plus avoir les moyens de payer, au point où certains envisagent de protester en défrayant seulement une partie de la facture.