L’URLS GÎM SUSPEND SES PROGRAMMES DE SUBVENTION

Classé sous : Affaires municipales et développement régional

CAPLAN - Dans un comuniqué émis ce matin, l'Unité régionale loisir et sport Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine (URLS GÎM) annonce qu’en raison de l’incertitude financière gouvernementale, elle se voit dans l’obligation de suspendre pour une période indéterminée ses programmes de soutien financier.

Selon le directeur général de l'URLS, Nicolas Méthot, rejoint par GRAFFICI, cette décision n'est pas définitive, mais il y a du retard dans l'autorisation des montants par rapport aux années passées, montants qui sont loin d'être garantis. "Bon an mal an, on parle d'environ 150 000 $ qui est distribué par l'entremise de ces programmes à des dizaines d'organismes répartis sur le territoire", estime M. Méthot qui note par ailleurs que ces programmes n'ont été indexés depuis 2002, "ce qui représente une perte de 30 %, quand on calcule en dollars de 2015 par rapport à ceux de 2002".

Les programmes programmes suspendus sont Relève François-Bourque
- Soutien à la formation
- Assistance financière aux clubs sportifs
- Développement loisir et sport
- Projets spéciaux des organismes sectoriels
- Intégration loisir

L'URLS précise par ailleurs que les programmes que qu'elle gère gratuitement pour le compte d’autres bailleurs de fonds sont maintenus jusqu’à nouvel ordre, soit Mes Premiers Jeux (Sports Québec); Bon départ (Canadian Tire) et Manifestations culturelles de la jeune relève amateur (Ministère de la Culture et des Communications et Commission jeunesse Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine).

-30-

Source : Unité régionale loisir et sport Gaspésie-Les Îles

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.