Nouvel identifiant pour les homards

Classé sous : Agriculture, pêcheries et alimentation

Le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG) utilisera cette année un nouveau médaillon « amélioré » et « inviolable » pour assurer la traçabilité du homard.

Depuis 2012, 100 % des homards de la Gaspésie sont identifiés au moyen d’un médaillon fixé à l’élastique apposé sur la pince du homard. « Nous avons constaté que dans les grandes chaînes et les poissonneries, les identifiants étaient enlevés pour la cuisson. De plus, certains homards perdaient leur identifiant lors des différentes manipulations soit sur le bateau en usine ou dans le transport avant d’arriver à destination finale. Ce qui engendrait un problème dans les points de vente puisque les consommateurs réclamaient du homard gaspésien identifié. Nous avons dû réfléchir à une solution pour régler ce problème » confie O’Neil Cloutier, directeur du RPPSG.

Un nouveau médaillon unique au Canada, « amélioré » et « inviolable » sera donc lancé lors de l’ouverture de la saison de pêche 2014. « Nous désirons ainsi avoir l’assurance que le médaillon demeure sur le homard jusqu’aux consommateurs puisse que cela répond à un besoin exprimé par ceux-ci » précise Joël Berthelot, président du RPPSG.

Dans un communiqué émis cette semaine, le RPPSG s’est également dit très heureux de l'attribution de l’aide financière de 143 638 dollars annoncée le 3 mars dernier par le député de Bonaventure, M. Sylvain Roy, au nom du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron. « Une annonce qui nous permet de faire une avancée importante en matière de traçabilité et d’assurer au consommateur que l’origine de son homard est garantie » souligne O’Neil Cloutier.

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.