CÉGEP GÎM : 2,3 M$ EN RECHERCHE ET INNOVATION

Classé sous : Recherche

GASPÉ – Le Cégep de la Gaspésie et des Îles (CGI) obtient une subvention de 2,3 M$ du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), par le biais du programme d’innovation dans les collèges et la communauté, renforcement de l’innovation, pour le programme de recherche OPTIMAL. Le montant sera échelonné sur cinq ans et les travaux ont débuté en 2014.

« Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada est fier d’appuyer et de renforcer la capacité de recherche appliquée des collèges canadiens. Ces collaborations entre les collèges et les entreprises nous permettront de relever d’importants défis en recherche et développement et de créer des débouchés économiques pour les collectivités du Canada. De plus, ces collaborations offriront des occasions de formation pertinentes à la prochaine génération d’innovateurs et d’entrepreneurs au Canada. » -  B. Mario Pinto, président du CRSNG

Merinov, CCTT des pêches du Cégep de la Gaspésie et des Îles, en collaboration avec OLEOTEK, CCTT en oléochimie du Cégep de Thetford, ont élaboré à l’automne 2013 un programme de recherche conjoint qui vise à accompagner le développement d’une filière intégrée pour une exploitation industrielle des algues de culture sous le nom d’OPTIMAL. Le programme OPTIMAL s’articule autour de trois axes : amélioration de la productivité de l’algoculture, développement de produits à haute valeur ajoutée (alimentaire et ingrédients actifs) et valorisation des résidus de transformation des algues en coproduits (énergie, emballage, alimentaire, textile) dans une optique zéro déchet.
 
Le programme OPTIMAL  est axé sur le partenariat avec plusieurs entreprises privées et centres de recherche. Dans l’axe 1, la production des plantules de laminaires est réalisée dans l’écloserie commerciale de Fermes marines du Québec inc. située à Newport. Cette dernière participe également aux étapes de grossissement des algues en mer en collaboration avec les entreprises La Moule du large inc. située aux Îles-de-la-Madeleine et La Ferme maricole Purmer inc. située sur la Côte-Nord. Les travaux de cet axe ont débuté au printemps 2014 avec une première production de plantules de laminaires qui ont été mises à l’eau à l’automne 2014 sur les sites maricoles des entreprises partenaires. Concernant l’axe 2, les opérations de transformation postrécolte seront effectuées chez Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan, tandis que le développement de produits alimentaires se fera dans l’usine pilote du CGI, dans les laboratoires de Cintech et en entreprise. Pour les étapes d’extraction des molécules bioactives, les travaux de recherche et de procédés seront réalisés dans les laboratoires et l’usine pilote d’OLEOTEK. Le potentiel antioxydant sera évalué dans les laboratoires de TransBiotech.
 
Finalement, la mise à l’échelle industrielle s’effectuera en entreprise. Pour l’axe 3, la recherche s’effectuera dans les laboratoires et les usines pilote du CGI, du Centre national en électrochimie et technologie environnementale, d’INNOFIBRE et du Groupe CTT. Les parcs d’équipement de certaines compagnies québécoises seront sollicités afin de terminer les travaux des axes 2 et 3.
 
Le CGI compte présentement deux centres de recherche technologique (TechnoCentre éolien-CCTT en énergie éolienne et Merinov-CCTT des pêches), un centre de recherche en pratiques sociales novatrices (CIRADD-CCTT-PSN), un centre d’innovation en formation à distance (CIFAD) et un centre d’étude et de développement en innovation technopédagogique (CÉDIT). Les retombées sur la formation collégiale se concrétisent, en grande partie, à la qualité et la quantité des retombées que ses centres de recherche et d’étude ont suite à leurs activités de recherche, de transfert technologique, d'aide technique, de veille, de diffusion, et de partenariats avec le milieu qui y sont effectués.
 
Le Cégep de Thetford compte également deux centres de recherche appliquée, OLEOTEK et le Centre de Technologie Minérale et Plasturgie. OLEOTEK, est un centre collégial de transfert de technologie offrant des services de recherche et développement appliqués, d'aide technique et d'information aux entreprises dans le domaine de l'oléochimie et de la chimie verte durable.

-30-

Source :  Cégep de la Gaspésie et des Îles
 

Envoyer un commentaire

Votre commentaire pourrait être modéré ou retiré s'il ne respecte pas notre politique de publication.